Derniers sujets

[FOOTER] Les Chroniques d'HeavenparInvité
Dim 9 Déc 2018 - 19:05
Signaler une absenceparEryn Duciel
Jeu 6 Déc 2018 - 11:45
[FOOTER] Peek A BooparInvité
Mar 4 Déc 2018 - 19:27
[FOOTER] Tokyo Ghoul : HiganbanaparInvité
Dim 2 Déc 2018 - 22:04
Ah bon || Piotr ♥parPiotr Nevelskovich
Sam 1 Déc 2018 - 23:46
[NSFW] L'alcool c'est de l'eau | pv : Edvard ♥parEdvard Guðbergson
Sam 1 Déc 2018 - 23:16
[FOOTER] Reose HybrideparInvité
Sam 1 Déc 2018 - 14:22
[FOOTER] DEAD EndparInvité
Sam 1 Déc 2018 - 12:36
Come and dance with me | PiotrparPiotr Nevelskovich
Mer 28 Nov 2018 - 14:25

Partagez|

... Why... ? [PV : Leo]

Kaylee King
Liée à Akio Akuma
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 02/08/2018
Localisation : Là.
... Why... ? [PV : Leo] Jeu 20 Sep 2018 - 14:21

Inexpression behind you...Kaylee King & Leo BårdsenThey say « expectations are too high, and you’ll never find a guy like that. It’s driving you mad, honey ». (Guy.exe → Superfruit)Jeudi 20 septembre 2018. J’étais en pause dans un des parcs de la ville. Allongée dans l’herbe, jambe droite pliée et mollet droit reposant sur mon genou gauche relevé, je regardai simplement le ciel bleu qui s’étendait à perte de vue. Ma collection était finie et se vendait bien, non que la notion d’argent eût la moindre importance ici. Mes commandes avaient toutes été exécutées avec une marge d’un jour d’avance et avaient obtenues satisfaction, à l’exception d’une retouche que j’avais faite et qui m’avait valu d’être hissée au rang de « l’excellence » par l’âme sœur qu’ils m’avaient attribuée. Je fis craquer mes doigts et soupirai inexpressivement. J’avais la flemme de faire quoi que ce soit, même manger. Je jetai un bref coup d’œil à mon portable. 13:13. Il fallait que je mangeasse quelque chose quand même. Quelle plaie… Je me redressai en position assise et, alors que j’allais me lever, ma main se porta d’elle-même sur mon cœur. Un vide. Brusquement, brutalement. Une sensation de vide plus forte que celle que j’avais connue à deux reprises. Je restai immobile et inexpressive, mes doigts se crispant sur le tissu de ma robe. Quelque chose était arrivé à Olivia ? Je me levai lentement. Cette sensation n’était pas normale. Même si je n’entendis pas sa voix, un filtre violet pastel, d’une nuance allant presque jusqu’au violet glycine, s’imposa dans ma vision. Alors même que la musique que j’écoutais n’émettait pas une seule couleur proche de celle-là. Il lui est arrivé quelque chose. Ma respiration, quoique toujours silencieuse et intérieure, se saccada. Mon pied gauche fit un pas. Puis le droit en fit un autre. Puis le gauche en fit encore un autre. Avant même que je m’en rendisse compte, j’étais déjà en train de courir vers la maison où je résidais. Un vide oppressant dans la poitrine. Un vide oppressant, violent, mais irréel. It seems fake. J’ouvris la porte à la volée. Fermée à clef ? Elle ne sortait jamais sans m’en toucher un mot quand j’étais de sortie. Le vide en moi ne fit que s’agrandir. It seems so fake. Nom d’une iodure de potassium…

Aucune trace d’elle dans la maison. Je redescendis l’escalier pour chercher dehors mais mes pieds arrêtèrent leur frénésie. Brutalement. Mes sens captèrent un son subtil. Ma synesthésie musicale capta un son subtil. Un son subtil d’une délicate nuance nacrée. Des bruits de pas, dont la couleur était de moins en moins estompée. Des personnes en approche. Je descendis les quatre dernières marches avec lenteur et reconnus immédiatement deux hommes du CFR. Qu’est-ce qu’ils foutent là ces connards ? Ma musique pulsait toujours dans mes oreilles et ce ne fut qu’à ce moment-là que je remarquai enfin que j’avais toujours mes écouteurs. Toujours aussi inexpressive, une forte envie de buter ces deux-là sur place monta. Une forte envie qui était à deux doigts de se transformer en pulsion de violence, malgré mon inexpression qui n’en montrait rien.

- Pas besoin de s’inquiéter., finit par lancer le premier.

J’étais toujours aussi inexpressive et je ne dis pas un mot. Pas besoin de s’inquiéter ? Je lançai à cet homme un regard impénétrable. Va te faire foutre, sale race. Mes doigts droits étaient toujours crispés sur ma robe, à l’emplacement de mon cœur. Je soupirai inexpressivement. Bras gauche le long du corps, mon index gauche tressauta imperceptiblement à trois reprises avant que je ne fermasse lentement ma main gauche en un poing. Le deuxième homme me fit signe de les suivre et je le fis dans le plus grand des silences. Je me fichai totalement de ce qu’ils pouvaient bien penser de ma réaction. Ma respiration silencieuse et intérieure était toujours saccadée. Mon poing gauche se desserra à mesure que je marchai. Je m’en fichais.

- Elle a décidé de quitter l’île.

Qu’importait ce qu’elle eût décidé selon eux. Je ne voulais pas entendre leurs conneries. Je m’en fichais, de leurs conneries. Je m’en fichai. Je sortis mon portable pour baisser le son de ma musique, guy.exe de Superfruit. Des souvenirs affluèrent à ma mémoire sans parvenir à m’atteindre. Je m’en fichai, j’ai pensé. Je m’en fichai totalement. Point final. Je regardai vaguement l’heure. 13:23. Je marchai lentement, ignorant complètement le fait que je les ralentissais. J’avais complètement oublié que j’étais censée avoir faim, aussi. Je relevai mes yeux inexpressifs sur le ciel, où les nuages créaient un certain relief. Les nuages, poussés par un vent léger ici. Les nuages, voguant sur leur chemin, acceptant le vent de leurs destinées sans broncher. Je soupirai longuement et silencieusement. Mes doigts se décrispèrent de ma robe pour mieux se serrer autour de mon carnet, qui ne m’avait pas quittée. Ils se contentèrent de sonner à une maison, d’ouvrir la porte et de me planter là. … De mieux en mieux… Je soupirai inexpressivement, remontant mon foulard rouge pour le mettre sur mes cheveux, sur ma tête. Les deux traînes rouges qui chatouillèrent mes omoplates étaient familières. Et c’était la seule chose qui l’était. La seule… Refusant de penser comme de réfléchir, je cessai tout mouvement. J’étais inexpressive, immobile. J’étais figée. All seems so fake...

© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
... Why... ? [PV : Leo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( I M ) P E R F E C T I O N :: Hors RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: