Derniers sujets

Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako]parAsuka Ikunora
Aujourd'hui à 11:27
Akio - Pas d'idée de titre [en cours]parAkio Akuma
Aujourd'hui à 2:22
[FOOTER] Les Chroniques d'HeavenparInvité
Hier à 22:30
Signaler une absenceparSawako Ogawa
Hier à 20:08
Ah bon || Piotr ♥parPiotr Nevelskovich
Ven 16 Nov 2018 - 11:16
Demande de partenariatparInvité
Ven 16 Nov 2018 - 10:58
[FOOTER] Newwell CityparInvité
Ven 16 Nov 2018 - 2:06
[TOP] OvertaleparInvité
Mer 14 Nov 2018 - 18:01
RENCONTRE D'UN ANONYME ET D'UNE PARFAITE ( WITH EYDEN) PART 2parRenn
Mar 13 Nov 2018 - 7:20

Partagez|

Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako]

Asuka Ikunora
Liée à Martial
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 24/08/2018
Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako] Sam 22 Sep 2018 - 22:01

Cela fait environ deux mois que je suis à Sindety, et l'ennui est palpable. Au point où j'envisage de faire une carrière dans Sindety pour combler mon ennui. C'est d'ailleurs pour ça que je me suis mis aux jeux vidéos... enfin de salon. J'y joue déjà aux jeux vidéos sur mon téléphone de Sindety. Mais jouer aux jeux vidéos de salon me permet de découvrir de nouveaux horizons, et à ce qu'il paraît ce sont des biens meilleurs jeux. En même temps, ayant joué à des jeux mobiles, je crois pas que ce soit vraiment dur. "Candy Crush" j'ai abandonné au bout de 300 niveaux car ça m'ennuie, "Candy Crush Soda" j'ai ragequit, il y a certains jeux que j'ai testé et que j'ai abandonné car le tuto est trop long et ennuyeux, et d'autres c'est juste du passe-temps.

Du coup, j'ai joué aux jeux vidéos sur console et franchement, c'est une claque, ça change beaucoup de mes jeux sur mobile et je pense sincèrement que je peux y jouer tous les jours pour passer le temps. Surtout en solo, mais parfois j'ai envie de jouer en ligne, ce qui n'est pas vraiment la même chose et c'est franchement sympa.

Mais vient un moment où je dois prendre l'air, car je me rends compte que je joue quand même beaucoup et qu'il faut que je fasse autre chose, genre résoudre mon Rubik's Cube. Je ne l'abandonne pas. Du coup, après avoir joué à un jeu solo, j'ai décidé de lâcher la manette, d'éteindre la console et de sortir avec mon Rubik's Cube.

Je vais donc dans un des parcs de Sindety et je sors mon Rubik's Cube, je le mélange et je le résous. Et après une bonne demi-douzaine de résolutions, je vois un garçon regarder mon Rubik's Cube.

"Bonjour, est-ce que je peux mélanger votre Rubik's Cube pour que vous me montriez comment vous allez le résoudre ?

Oui, bien sûr.
"

Je donne donc mon Rubik's Cube, et si au début il semble le mélanger, je commence à voir qu'il force volontairement le Rubik's Cube pour qu'il se casse. Du coup, mais réaction est la suivante :

"Oh putain de... Rends-moi ça !"

J'arrache mon Rubik's Cube cassé de ses mains, énervée, et il se met à rigoler. Il m'énerve encore plus ! Du coup, je le frappe, car ça me fait un peu de bien.

"Dégage tout de suite !"

Putain mais qu'est-ce que j'ai été naïve ! Avant mes sentiments que j'avais éprouvé pour Kanasagi-chan, on me disait souvent que j'étais naïve, alors ça me joue encore des tours. Heureusement, le Rubik's Cube a juste des cases décrochés, c'est donc facile de les réparer. Et c'est ce que je fais, en faisant attention que ce soit bien le bon sens.
Voir le profil de l'utilisateur
Sawako Ogawa
Liée à Nabil Saidi
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/08/2018
Re: Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako] Lun 1 Oct 2018 - 0:43

all this shit for a rubik's cube
ft. asuka ikunora
ça faisait déjà plusieurs heures que le soleil s'était levé, ses rayons semblaient s'amuser à détruire les yeux tellement il était éclatant. les premiers reflets du matin tentaient de se faire une place entre les rideaux de la fenêtre et surtout de se rendre dans l'écran et de bloquer la vue de tout ceux qui étaient plantés devant leur pc ou la télé. sawako faisait partie de ceux qui étaient devant la télé, encore réveillée, elle n'avait pas dormi de la nuit. au contraire, elle avait joué toute la nuit. on pouvait assez bien voir les cernes sous ses yeux. avec sa peau pâle, chacun des changements, même minime, se voit comme une tache d'encre sur une feuille de papier blanche. ce genre de choses, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait et il est important pour sa santé mentale de en pas refaire bientôt. trop de fatigue peut lui causer plus d'anxiété qu'à l'habitude. on peut dire aussi, à la limite, que ça peut carrément la casser. ça peut casser quelque chose dans sa tête et lui donner l'impression que tout devient contre elle, mais aussi que tout la fasse pleurer, mais absolument tout. et voilà, c'est partit. la petite rose vient de se mettre à pleurer. en même temps, il faut la comprendre, elle essaie depuis plusieurs heures de faire le même niveau dans son jeu et elle n'y parvient pas. à la place, elle découvre de nouveaux bugs dans le jeu. son personnage reste coincé dans un arbre, dans les textures du sol ou même là, il flotte dans les airs. alors là, c'est un cas de ra-... BADANG ! au revoir manette ! elle en a laissé une petite marque contre le mur noir de sa chambre.

wako-chan ne peut malheureusement pas à se calmer. il n'y a pas de la colère en elle, enfin, il y avait, mais maintenant tout va mieux de ce côté. c'est surtout le fait que c'est son premier matin sorti d'une nuit blanche. elle se remémore beaucoup trop de choses. son arrivée dans ce nouveau truc est tout récent aussi, à peine une semaine. les trois personnes qu'elle aime le plus lui manque. elle veut voir son grand frère, sa maman et son papa. son petit coeur se resserrait doucement, elle qui était habituée d'être avec les êtres humains qui partagent le même sang à tous les jours, ne pas les voir la bouleversait complètement. il manquait vraiment vraiment beaucoup à son quotidien pour se sentir bien, pour être à l'aise. la petite avait l'impression d'avoir un grand vide à l'intérieur d'elle, au niveau de a poitrine qu'elle ne pouvait pas remplir. elle n'avait aucune idée de comment le faire, il fallait une solution de remplacement que sa chère famille. ça lui semble impossible de se rendre à la fin de l'année du test avec ce mal être constant qui l'habite. il était important qu'elle se trouve quelque chose à faire et surtout qu'elle puisse trouver son âme soeur, la prochaine personne précieuse dans sa vie. et la voilà partie dans ses questions. elle souhaite tellement qu'il se passe quelque chose comme ses parents, les deux s'étaient rencontrés par hasard et savaient déjà qu'ils avaient un lien particulier dès la première fois que leur regard se sont croisés et ils ne se sont plus jamais quittés. à peine quelques mois après, papa faisait la grande demande avec son genoux droit par terre, le petit coffre noir qui cachait la bague que maman porte encore à son annulaire. enfin, elle en porte deux, celle de fiançailles ainsi que celle de mariage. deux bagues simples, sans diamants, ils n'avaient pas beaucoup de sous, ils en ont jamais eu à la tonne, donc deux anneaux modestes, ordinaires qui représente beaucoup beaucoup de choses. c'est exactement ce que notre petite sawako veut en rencontrant son âme-soeur. que ce soit un homme, premièrement, qu'elle puisse en tomber amoureuse, mais surtout qui la rendre heureuse. même si ce n'est pas avec de l'amour, une amitié sincère la satisferait amplement.

la petite ogawa lâche un soupire, elle était un peu découragée, elle avait peur. dans l'immédiat, il est important de sortir et de se changer les idées. avec un portable qui n'a plus de batterie. tant pis, elle va devoir se contenter des sons de la nature. un pas devant l'autre, elle s'est mise à déambuler dans les rues de sindety. déambuler était le bon mot, aucun but précis dans cette promenade, enfin, seulement le but de se vider la tête et d'arrêter de s'en faire. elle n'avait pas de crainte à se faire, il n'y avait plus de raisons, il lui était absolument impossible de tomber sur son ex dans cette ville. tout ce qui lui restait, c'était d'espérer que sa personne liée soit autre chose qu'un connard et c'était pas vraiment compliqué à faire. aki était le pire des connards.... sawako ne s'était pas rendu compte qu'en fait, ce n'était pas les petites heures du matin, mais plutôt près de midi. elle était figée devant la grande horloge du parc, la tête levée et a bouche entre ouverte, comme si elle était en train de se dire « putain, c'est tard finalement... ça explique pourquoi j'ai faim, j'aimer- » mais elle a été coupée dans sa phrase au même moment. enfin, même si c'était qu'en pensées, elle n'avait pas pu continuer. aah les simples d'esprits. des cris d'une personne énervée, la belle n'a pas pu retenir un rire. elle connait cette voix, elle l'avait déjà entendu plusieurs fois en jouant à un jeu en ligne. elles avaient souvent été dans la même équipe. puis, ce mot japonais... la jeune femme ne pouvait que sourire, enfin, continuer à rigoler de bon coeur. le gamin courait dans sa direction en riant, il avait croisé le magnifique regard chocolaté de notre princesse et s'était arrêtée en cherchant son approbation. elle ne lui avait pas laissé le temps d'ouvrir la bouche qu'elle avait effacé son sourire et avait déjà les sourcils froncés et avait immédiatement pointé une direction au hasard.

« go away ! »

avant même qu'il parte, qu'elle dirige instantanément ses pas vers la jeune fille qu'elle a l'impression de connaitre. bien qu'elle ne connaisse pas son visage, elle est certaine d'avoir reconnue sa voix. après tout, une japonaise qui parle anglais, ça a un petit accent particulier. sawako n'avait jamais été autant certaine de sa vie, la personne assise à quelques pas d'elle se nomme shirorippotai. enfin, ce n'est pas son vrai prénom, mais c'est son surnom sur les jeux vidéos où elles se sont croisées souvent. c'est évident, ça ne peut pas être une autre personne. la petite rose cache ses mains dans ses grandes manches et joue discrètement avec ses doigts, elle les tortillent comme pas possible en regardant sa copine de jeux vidéos qui se trouve à environ un mètre. une distance raisonnable qui la fait quand même rougir. après tout, elle est face à une presque inconnue. elle la regarde faire, elle tente soigneusement de réparer son rubik's cube. wako-chan semble hypnotisée par les couleurs et ses mouvements délicats. si elle est autant minutieuse, ce cube doit être quelque chose de très important pour elle... la rose comprend cette concentration et ne comprend pas pourquoi shiro n'a pas couru après le gamin et n'a pas essayé de le tuer. enfin, juste de lui faire beaucoup plus mal que seulement une claque.

« tu crois pouvoir le réparer shi-chan ? »

sachant qu'elle parle elle aussi japonais, elle a voulu utiliser cette langue un peu compliqué pour s'adresser à elle. ça faisait un moment qu'elle n'a pas pu la pratiquer, malheureusement. sur les jeux, il y a beaucoup plus d'anglais et c'est une langue universelle, on se fait plus facilement comprendre. sa réponse a aussi été fait machinalement, elle a rarement parlé anglais ailleurs que dans un micro... on peut voir sur le visage de la petite rose qu'elle est très inquiète, mais aussi un peu de déception. elle a envie de la voir compléter un rubik's cude. wako n'a jamais réussis, c'est trop compliqué pour elle... elle et les mathématiques, ça a jamais été de bonnes amies.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Asuka Ikunora
Liée à Martial
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 24/08/2018
Re: Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako] Lun 1 Oct 2018 - 8:57

C'est énervant de réparer le Rubik's Cube juste parce que quelqu'un a voulu faire le malin ! Mais bon, comme je sais que ce genre de trucs est facilement réparable, je le répare. Alors que je suis en train de réparer le Rubik's Cube, j'entends une voix qui m'est familière. Ça me rappelle quelqu'un qui joue aux jeux vidéos avec moi. Bubblegum. Mais bon, peut-être que c'est quelqu'un d'autre. Mais j'entends cette même voix me parler et m'appeler Shi-chan. La seule personne qui me parle japonais et qui m'appelle Shi-chan, c'est justement Bubblegum. Donc, je regarde en direction de cette voix et je voix une fille aux cheveux teints en rose, avec des lunettes rouges.

"Oh ! Alors c'est toi Bubblegum ?" dis-je avec le sourire qui s'est redessiné.

Pourquoi ça m'étonne ? Les seules personnes qui jouent avec moi à Sindety sont aussi à Sindety. Donc il fallait bien que je la croise un jour ou l'autre. Enfin, c'est pas vraiment une situation où j'aurais pensé la croiser, mais bon. M'enfin, je vais répondre à cette question.

"Sinon, oui, cet idiot m'a juste fait détacher les cases, donc c'est très facile de réparer."

Heureusement que c'est pas beaucoup mélangé, sinon je serais perdue et je serais obligée de tout détacher pour recoller les morceaux, et c'est ennuyeux comme pas possible. Au moment où j'ai prononcé ça, le Rubik's Cube a été réparée. Je l'avais dit.

"Tu veux que je te montre comment je fais un Rubik's Cube ?"

Je commence à le mélanger. Car que je le montre ou pas, si je veux le faire, il faut d'abord le mélanger. Et pour bien le mélanger, je laisse mes doigts le faire pendant que je regarde Bubblegum. Peut-être qu'elle est assez curieuse pour voir comment on résout un Rubik's Cube.
Voir le profil de l'utilisateur
Sawako Ogawa
Liée à Nabil Saidi
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/08/2018
Re: Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako] Hier à 19:44

all this shit for a rubik's cube
ft. asuka ikunora
sawako a toujours son regard figé sur le cube coloré, les pièces bougent à une vitesse folle. shi-chan le fait bouger tellement vite, au point qu'elle donne l'impression de pouvoir le réparer et c'est probablement ce qu'elle a dit, aussi. la petite rose n'avait pas entendu, elle ne pouvait pas entendre, complètement hypnotisée. au point de presque en oublier de cligner des yeux, elle ne voulait pas manquer un seul mouvement. en même temps, son coeur se remplit tranquillement d'un véritable bonheur, d'une joie indescriptible. elle était au courant que c'était seulement les gens de sindety qui étaient sur les jeux en ligne auxquels elle pouvait passer des journées entières. même avec ça, elle était quand même surprise de la rencontrer, par hasard comme ça et de voir si vite une des choses qu'elle aime le plus. c'est l'impression qu'elle lui a donné, en tout cas. une rencontre plutôt touchante, à ses yeux, qui réchauffait le petit coeur de notre princesse. « oui, je veux voir s'il te plait, shi-chan ! » wako regarde encore et toujours le cube réparé et que shi' était en train de mélanger pour lui montrer comment il fallait le compléter. ce puzzle sortit de l'enfer ! juste à penser à quel point elle en avait chier par le passé, elle laisse s'échapper de légers petits grognements et ses sourcils froncés, un peu en colère.... son visage change rapidement d'expression, elle entend des petits sons qui font penser à des sons de détresse. ce n'est pas humain, mais c'est un animal en danger, c'est certain. son instinct maternel lui disait qu'il y avait quelque chose qui se passait pas bien. elle le sentait au fond de ses tripes. elle regarde autour à la recherche des cris, il n'y a pas qu'un seul animal, malheureusement, c'est plusieurs. sans avertir, elle se met à courir vers l'emplacement des gémissements.

sawako a des sueurs froides sur les tempes, une peur incroyable serre sa poitrine très fort. son coeur bat très vite et très fort à force de courir et regarder entre chacun des buissons.. n'importe quel endroit où un animal peut se cacher. le stress augmentait rapidement, trop rapidement, ça commençait à ressembler à une crise de panique. ou peut-être pas ? probablement seulement le fait qu'elle bouge rapidement depuis maintenant cinq minutes. par chance, les petits cris se font de plus en plus fort, signe qu'elle se rapproche. après quelques autres minutes, wako-chan se trouve devant d'adorables bébés chats, ils n'ont pas l'air très vieux, à peine quelques semaines. elle se penche et reste sagement à leur côtés en attendant la venue de la maman chat. elle admire les trois petits qui essayaient de se coller ensemble le plus possible pour se réchauffer.

« vous êtes trop mignon, vous trois. vous devez avoir faim... où est maman ? »

en discutant avec eux, elle décide de retirer son cardigan et de le déposer sur les petites bêtes en cachant ses larmes. la petite rose était encore plus inquiète... et si maman était disparue pour toujours ? si elle avait été écrasée par une voiture ou de cons qui ont voulu leur faire du mal ? elle frissonne de dégoût en frottant ses joues toutes rouges.
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Asuka Ikunora
Liée à Martial
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 24/08/2018
Re: Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako] Aujourd'hui à 11:27

"D'accord !"

Du coup, mes yeux regardent le Rubik's Cube et je commence par faire la première face avec la première couronne. Ca a duré 20 secondes, et c'est le passage le plus difficile car c'est là où on a pas de formule assez précise. Ensuite je passe à la deuxième couronne. Là, dans ce cas, les faces sont bien placés, il ne reste plus qu'à faire plusieurs fois les formules /(HG) HG HA /(HA) et HD /(HG) /(HA) HA. Deuxième couronne terminée en environ 15 secondes secondes. Passons au passage le plus facile avec le passage de la croix avec la formule DHA /(HAD). Heureusement, les couleurs ont formé un angle droit, ce qui fait que je n'ai besoin de l'utiliser qu'une seule fois, et donc ce passage n'a duré que 3 secondes. Ensuite, passons aux arêtes juste en-dessous de la croix, il faut que les couleurs correspondent aux faces, ce qui n'est pas le cas, et donc j'utilise l'une de ces formules : DH /DH DH² /DH² ou /(DH) D/H /DH² DH², en fonction du placement des couleurs. Là, j'ai besoin d'utiliser les deux formules car si on place bien deux faces opposés, les deux autres ne le sont pas. Cette étape a duré environ 8 secondes pour avoir utilisé deux formules. Avant-dernière étape : le placement des sommets avec la formule la plus difficile : G/D H/G /HD HG /(HG). Et comme si ça suffisait pas, aucune des faces n'est bien placée. Pas grave, je vais l'utiliser plusieurs fois. Ça a duré environ 8 secondes. Et enfin, il ne reste plus qu'à tourner les sommets en utilisant les deux formules pour les arrêtes en-dessous de la croix, à savoir DH /DH DH² /DH² /(DH) D/H /DH² DH². Dans ce cas, je dois l'utiliser trois fois car tous les sommets affichent une couleur différente dont l'un d'entre eux est bien placé. Et voilà, la dernière étape a duré environ 15 secondes. J'ai réussi à résoudre le Rubik's Cube en moins d'une minute vingt.

"Et voilà !"

Bon, évidemment, je ne suis pas la plus rapide du monde, mais c'est pas pour autant que suis nulle. Hein ? D'un coup, on commence à entendre des petits sons d'animaux en détresse. Du coup, je me mets debout, et d'un coup, Bubblegum se met à courir en direction des gémissements.

"Gum-chan !?"

Je me mets à la poursuivre. Elle commence à vouloir aider ces pauvre animaux. D'ailleurs, peut-être que je pourrais adopter un des animaux. Après tout, j'ai plus mes parents pour m'empêcher d'adopter, et je crois pas que Martial soit contre une adoption.

Gum-chan se trouvent maintenant près de petits chatons qui se collent les uns sur les autres pour se réchauffer. Gum-chan les réchauffe mieux avec son cardigan. Les chats ne répondent pas à Gum-chan. Peut-être qu'ils ne la comprennent pas.

"Au pire, si leur maman ne revient pas, l'une d'entre nous pourrait les adopter, non ?"

Je commence à caresser les trois chatons. Ils ont besoin d'être mieux rassurés. Que leur maman soit là ou pas, au moins ils ne se sentiront pas seuls.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako]

Rencontre inattendue par un Rubik's Cube [PV Sawako]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le rubick's cube
» Joyeux anniversaire, Rubik's Cube !
» [Cube] Project Rank Everything 2011
» [Cube] Split Card Cube
» Cube au Player's Championship

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( I M ) P E R F E C T I O N :: Sindety :: Les Parcs-
Sauter vers: