Partagez|

[NSFW] Fiancés à la vulgarité | ft Charlie~

Anna Savage
Liée à Maysen Oward
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 07/06/2018
Age : 17
[NSFW] Fiancés à la vulgarité | ft Charlie~ Dim 7 Oct 2018 - 0:18

Anna
SAVAGE

Charlie
SANTOS

「Fiancés à la vulgarité」


Anna sentait le désir du jeune homme monter en flèche à chacune des secondes qui s’écoulaient comme le miel. Ses yeux bruns coulaient sur elle, aussi lourds que la chaleur qui les prenaient tous deux au sein de cette nuit pourtant fraîche. Cette impatience notoire qu’elle lisait chez lui l’amusait grandement. Il était encore jeune, et impulsif : n’écoutant que ses passions les plus animales, il semblait prêt à se jeter sur elle. Et Anna devait avouer que derrière son amusement, elle sentait elle aussi une onde de chaleur lascive se répandre en elle. Le gamin avait son charme.

Il déposa ses mains au creux de ses hanches tandis qu’elle achevait de venir se glisser contre lui, caressant de son corps le torse du jeune homme. Puis enfin les lèvres se lièrent et dansèrent un instant, procurant un avant-goût de ce qui les attendaient. Elle glissa une main taquine sur la cuisse de Charlie, puis se détacha de lui.

A chaque pas qui les rapprochait de la maison du garçon, le désir ne diminuait pas. Chacun savait conserver l’attente, et la faire grandir sans qu’elle n’explose – bien que dans le cas de l’homme, cet équilibre semblait fragile. Ils retirèrent leurs chaussures, mais l’entrée n’était pas une pièce très intéressante. Elle se fit guider vers la chambre sans dire un mot, un sourire malicieux ornant ses lèvres. Une fois la porte refermée, plus question de retenue.

Charlie l’embrassa à nouveau, elle approfondit le baiser en glissant une main légère sous le t-shirt du jeune homme. Elle apprécia la ligne bien définie de ses abdominaux, chatouillant légèrement sa peau, puis il fallut retrouver de l’air.

Avec un jeu d’acteur qu’elle trouva adorablement lamentable, il déclara :

- J’ai un peu trop chaud…

Elle eut un petit rire en l’observant retirer son haut avec une lenteur plus qu’exagérée, mais ne se priva pas pour apprécier la vue. Des gars taillés comme ça, elle n’en croisait pas tous les jours. Enfin, elle en croisait, mais ils se retrouvaient plus souvent au bout du canon de son revolver que dans son lit. Elle vit avec amusement son regard convoiter sa poitrine, dont elle connaissait parfaitement les atouts forts avantageux.

Il fit glisser ses doigts fins sur le tissu recouvrant ses seins, et joua un instant avec ces derniers, procurant à Anna des sensations plus qu’agréables qu’elle garda pour le moment cachées – il était encore trop tôt.

- Tu es bouillante, toi aussi, Anna.
- Tu n’as qu’à m’aider à me rafraichir un peu, susurra-t-elle tandis qu’il agrippait déjà son haut noir et le retirait sans autre forme de procès.

Un vêtement chacun. Egalité.
Ils s’embrassèrent à nouveau, collant cette fois leurs deux peaux nues l’une à l’autre. Elle pouvait sentir le cœur de son partenaire battre contre sa poitrine, ainsi que la chaleur de son torse désormais couvert de la peau douce d’Anna.

- Chacun son tour, à toi maintenant, montre-moi un peu...
murmura-t-il d’un ton sensuel mais impatient.

Un sourire dangereux se dessina lentement sur le visage de la jeune femme. Alors qu’il reculait d’un pas, elle retira l’une de ses bretelles de soutien-gorge. Puis, tout en retirant l’autre, elle s’avança vers lui, posa une main sur son torse nu et le poussa d’une douceur ferme sur le matelas derrière lui. Elle ne s’arrêta pas pour autant. Continuant de s’avancer, elle arriva sur le lit, à califourchon au-dessus du jeune Charlie. Le soutien-gorge vola à travers la pièce et alla s’accrocher à une poignée de placard, tristement abandonné à son sort.

Tous deux étaient torses nus désormais. La condition sportive d’Anna lui donnait l’avantage non négligeable de posséder des seins fermes et ronds malgré leur taille respectable, ce qui, chez la gente masculine, avait un attrait presque hypnotique.

Elle se pencha vers lui, embrassa le creux de son épaule, puis remonta de la même manière tout le long de son cou jusqu’à murmurer à son oreille :

- Satisfait ?

Mais, étant sur lui, elle pouvait répondre sans trop de doute « oui » en se basant sur la réaction physique qu’elle avait senti chez lui sous son corps à demi nu. Elle remua les hanches, joueuse, puis se recula pour pouvoir retirer le pantalon du jeune homme qui, à l’évidence, le gênait plus qu’autre chose.

- Je pense qu’il fait encore trop chaud dans cette pièce. C’est… insoutenable.

Elle retira délicatement l’habit, ne laissant à l’homme que son caleçon qui ne cachait plus grand-chose de son état d’esprit, puis se repositionna plus haut, bassin contre bassin, poitrine contre poitrine. Ses mains parcoururent l’abdomen du jeune homme, avant de descendre caresser ses reins.

- Tu es bien sage, dis-moi… Fais-moi rêver.


Voir le profil de l'utilisateur
[NSFW] Fiancés à la vulgarité | ft Charlie~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CharlIE :)) dans un beau pull rouge tricoté par Nadine :) Page 2 et 3 :)
» JE SUIS CHARLIE
» [Stephen Chbosky] Le Monde de Charlie
» Je suis Charlie
» Black M-Je suis charlie [parodie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( I M ) P E R F E C T I O N :: Sindety :: Les Habitations-
Sauter vers: