Derniers sujets

[FOOTER] Les Chroniques d'HeavenparInvité
Dim 9 Déc 2018 - 19:05
Signaler une absenceparEryn Duciel
Jeu 6 Déc 2018 - 11:45
[FOOTER] Peek A BooparInvité
Mar 4 Déc 2018 - 19:27
[FOOTER] Tokyo Ghoul : HiganbanaparInvité
Dim 2 Déc 2018 - 22:04
Ah bon || Piotr ♥parPiotr Nevelskovich
Sam 1 Déc 2018 - 23:46
[NSFW] L'alcool c'est de l'eau | pv : Edvard ♥parEdvard Guðbergson
Sam 1 Déc 2018 - 23:16
[FOOTER] Reose HybrideparInvité
Sam 1 Déc 2018 - 14:22
[FOOTER] DEAD EndparInvité
Sam 1 Déc 2018 - 12:36
Come and dance with me | PiotrparPiotr Nevelskovich
Mer 28 Nov 2018 - 14:25

Partagez|

Virée shopping •• Pv. Ashu ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
Ashura Martel
Lié à Eru Chitanda
Messages : 33
Date d'inscription : 06/06/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Mer 29 Aoû 2018 - 1:13

Virée Shopping
Ashura Martel & Eru Chitanda
Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas sourit comme ça... Des sourires forcés ou encore mauvais ou ironiques, oui ça lui arrivait à l'occasion et même très souvent. Cette fois c'était sincère, un véritable sourire en plus de ressentir de la joie et même du plaisir dans ce petit moment qui n'avait rien d'exceptionnel vu comme ça. Ils s'amusaient uniquement à trouver des vêtements moches et à ce les montrer comme s'ils étaient un vieux couple... C'était bizarre, très bizarre pour lui, mais ça ne lui paraissait pas une mauvaise chose sur le moment. Il pouvait bien se laisser aller un peu, la re-descente sur terre de la jeune femme plus tard allait être encore plus brutale lorsqu'il retrouverait sa mauvaise humeur et son caractère désagréable de tous les jours. Même si pour l'instant cette option ne semblait pas être envisagée par le jeune homme qui était bien trop à fond dans leur délire pour simplement porter attention à son attitude sur le coup. Il n'y porterait peut-être même pas d'importance plus tard, étrangement ça le rendait réellement heureux, même si on n'aurait aucune chance de l'entendre le dire de vive voix à qui que ce soit. De toute façon, son expression était bien suffisante pour prouver ce qu'il ressentait présentement.

D'ailleurs, même la présence des autres ne l'importait plus. Normalement, faisant toujours attention de ne pas être le centre d'attention ou simplement attirer les regards sur lui. Être en chaise roulante est déjà bien difficile à cacher, tout le monde a tendance à se retourner en voyant un handicapé arriver dans une pièce. Comme si c'était une bête de foire sortie de nulle-part. Enfin, pour une fois, Ashura s'en moquait totalement. Le rire de son âme soeur devait résonner dans la pièce, attirant ainsi les curieux, mais il n'allait pas lui dire d'arrêter ou de baisser d'un ton. Entendre le rire de la petite blonde lui réchauffa presque le coeur. Pourquoi? Lui-même pourrait pas répondre à cette question. C'était juste bon d'entendre quelque chose de nouveau, quelque chose d'aussi simple qu'un rire. Ce genre d'instant lui avait manqué, il faut l'avouer. Rigoler pour des bêtises avec quelqu'un d'autre. Avec cette âme soeur qu'il ne voulait pas et pourtant il prenait vraiment plaisir à jouer les cons dans ce magasin de lingerie avec elle. Franchement, il a presque la trentaine et le voilà qu'il joue à des jeux d'enfants avec Eru devant tout le monde, le pire c'est qu'il s'en fout et que ça continue.

La petite blonde lui sortit ensuite des chaussettes vraiment horrible pour compléter l'ensemble qu'il avait lui-même pris. Un seul mot... Moche. Pour une raison obscure, il s'imagina vite fait la jeune femme en face de lui porter cette chose immonde et bien vite il l'effaça de sa mémoire. Putain au secours. Il ne supporterait jamais de voir se balader la petite blonde avec ça dans la maison. Même s'il ne peut pas vraiment l'empêcher de porter ce qu'elle veut, ça c'est sûr il irait le bruler direct lorsqu'elle aurait le dos tourné. Rien à foutre de ce qu'elle pourrait penser. Par chance que tout ceci n'était qu'une simple blague. Le sourire d'Ashura était toujours bien là, observant Eru qui tout comme lui souriait. C'est bizarre, se dit-il immédiatement à lui-même sans pour autant perdre son sourire. S'amuser avec une femme dans une boutique de sous-vêtements, ça n'arrive pas tous les jours, surtout pour ce cher Ashura, qui depuis plusieurs années n'a plus vraiment le gout de s'amuser avec qui que ce soit. Plonger dans sa dépression, aujourd'hui, grâce à elle, il avait pu en sortir. Alors qu'elle rangeait le tout, elle poursuivit, faisant agrandir légèrement le sourire du jeune homme qui enchaina immédiatement.

- Si tu achètes ça et que tu portes ce truc, je le brule direct quand tu ne seras pas là.

Dit-il, exprimant ainsi les pensées qu'il avait eues quelques minutes plus tôt. Si elle tient à se balader en nuisette ou lingerie, autant prendre quelque chose de sexy franchement. Pour ces pauvres yeux. La jeune femme n'est pas moche à regarder alors... Ouais, ça il a préféré le garder pour lui, trouvant peut-être ce commentaire légèrement déplacé. Bah ouais, même si on dirait qu'ils sont potes à rigoler comme ça sur des trucs qui pourraient en embarrasser plus d'un, ne fait quand même que deux jours qu'ils se connaissent. Ça ne se dit pas... Du moins, peut-être? Il n'en sait rien, il n'a pas vraiment la langue dans sa poche normalement, mais il se gardera une petite gêne. Puis, ce n'est pas le moment de partir sur les compliments et tout ça.

Après ce petit moment, Ashura se remit à regarder les rayons, en jetant un dernier coup d'oeil vers la petite blonde qui s'était remis en quête de lingerie aussi. Il se surprit même à penser que cette journée n'était peut-être pas si mal... Que son âme soeur n'était pas si mal non plus... Pourtant, rapidement, le jeune homme aux cheveux noirs secoua la tête, retrouvant son visage neutre au passage. Non, non, non. C'est quoi son problème encore? Pire qu'une girouette a changé d'idée tous les deux secondes. C'est fini maintenant, c'était que de courte durée. Ils se sont bien amusé, voilà. On en parle plus. Ce concentrant sur sa recherche, cette fois de maillot de bain. Il en faut bien un sur une île, même s'il n'avait pas l'intention d'aller dans l'eau. Aucune envie de se noyer après tout. Trouvant son bonheur rapidement et tout ce dont il avait besoin, il se mit simplement à déambuler sans but entre les vêtements en les observant, laissant le temps à son âme soeur de trouver ces affaires elle aussi. Ouais, bizarrement, il n'avait plus l'intention de lui mettre la pression pour partir rapidement.

Bien sûr, il ne passa pas inaperçu à trainer comme ça. Quelqu'un c'était avancer vers lui, une vendeuse. Bordel. Une emmerdeuse. Alors qu'il s'apprêtait rapidement à l'envoyer sur les roses, avec toute la gentillesse et la politesse qu'il puisse faire preuve. Eru débarque pour la prévenir que tout va bien et la faire déguerpir d'une façon dont il n'aurait pas été capable. L'Américain haussa doucement un sourcil face à cette soudaine apparition, ne s'y attendant pas du tout, mais pourquoi pas? Elle lui avait débarrassé de la vendeuse, il n'avait rien eu à faire. Sans doute n'avait-il pas voulu qu'il l'envoie balader? Elle l'a déjà si bien cerné que ça? Peut-être, il ne sait pas, mais il n'a plus le temps de se poser de questions qu'elle le ramène sur terre. Ashura baissa la tête vers les choses qu'il avait posées sur lui, car se les trimballer dans les bras et avancer en même temps, faut dire est pas pratique. Il avait tout, il n'avait qu'à passer à la caisse pour "payer" le tout. Cependant, le doux rire de la blonde se fit entendre de nouveau attirant son attention. Voilà désormais un autre truc à motif léopard. Jaune cette fois et pour homme. Une fois de plus, le jeune homme a l'air dégouté, mais c'est bien vite remplacé par un nouveau sourire après les paroles d'Eru.

- Eh bien... Je t'avoue que j'hésite maintenant, je devrais peut-être en prendre un comme ça et me balader avec tout le temps ! Tu serais heureuse, j'en suis sûr ! Mes trucs tout noirs, sont nuls comparés à cette merveilleuse chose !

Aucune chance qu'il le fasse réellement, de toute façon, il n'était persuadé qu'elle ferait exactement la même chose que lui s'il venait à acheter un truc moche. Brûler ou fuir. L'un des deux choix est à envisager. Franchement, il n'a aucune envie de savoir quel genre de personnage irait bien acheter et penser que ce genre de truc peut être séduisant d'une manière ou d'une autre. C'était impensable. Ou bien c'est juste eux deux qui n'ont aucun gout? Non. Vraiment, ce n'est pas lui ou Eru le problème.

- Bon... Je ne suis pas sûr qu'un mec en fauteuil soit vraiment charmant ou séduisant peu importe ce qu'il porte...

Dit-il quelque peu songeur sur le coup, même si son sourire était là. C'est vrai quoi, la chaise est difficile à oublier et qui enlève beaucoup de "virilité" si l'on peut dire comme ça a un homme. En plus d'avoir tous les problèmes derrière qui gâche un peu le tout. Bref, il n'arrive pas à croire que quelqu'un pourrait trouver qu'il est du charme à cause de ce truc sur lequel il est assis présentement, même en sous-vêtement. Ce truc est un obstacle, un gros "turn off" pour la plupart des femmes faut le dire. Mais bon, ce n'est pas bien grave non? Ce n'est pas comme s'il cherchait réellement à séduire quelqu'un, il a besoin de personne dans sa vie. Il relève les yeux vers la petite blonde et continue.

-  En tout cas si tu prends le truc rose et moi celui-là, on fera une magnifique paire !

Reprenant cette fois un ton plus amusé et oubliant rapidement ce qu'il venait de dire et ce qu'il venait de penser. Ne faut pas qu'il s'y mette, il pourrait sortir un truc que la petite blonde n'aimerait pas. Forcément, il a tellement une belle image de lui-même et parle si bien de lui, il doit faire attention depuis l'avertissement d'hier.

- Enfin plus sérieusement, je crois avoir tout ce qu'il me faut ici et toi?

Termina-t’il doucement jetant un rapide coup d’oeil au achat de la petite blonde sans vraiment s’y attarder, car ça serait bizarre quand même. Elle semblait avoir pas mal de trucs elle aussi ce qui achèverait sans doute leur achat par ici et leur petit délire.
Voir le profil de l'utilisateur
Eru Chitanda
Liée à Ashura Martel
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 08/05/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Dim 2 Sep 2018 - 2:16

GO SHOPPING
Dans un sens, c’était très bien que la vendeuse soit partie, de toute façon, Eru n’avait pas aimé comment elle avait regardé Ashura, comme si c’était une pauvre petite chose en fauteuil roulant qui avait besoin d’aide. Elle trouvait ça très rabaissant vis-à-vis de lui, alors qu’il ne méritait pas du tout ça et qu’il était loin d’être faible ou on ne sait quoi, elle le sentait. La jeune femme avait décidé de le protéger après tout, ou du moins de surveiller ceux qui seraient mal intentionnés à son égard, non mais puis quoi encore. C’était rare de la part d’Eru, mais elle avait dévisagé la vendeuse quand elle était partie. On aurait pu croire à de la jalousie ou autre, mais non, pas du tout pour ce coup là.

Oh ben il avait l’air totalement ravi de l’espèce de slip jaune léopard qu’elle venait de lui montrer, ça l’amusait bien apparemment, et elle aussi d’ailleurs. C’est en le prenant qu’elle s’aperçu qu’il y avait de la dentelle au niveau des fesses, ce qui la fit partir en fou rire total.

- Oh noooon regarde ! Ben tu vas être encore plus heureux avec ça, et puis tu vas en séduire des femmes, elles vont toutes craquer ça c’est certain ! Je vais pas pouvoir lâcher du regard tes fesses si tu te promènes avec ça dans la maison !

En fait le truc c’est qu’elle n’avait pas remarqué les petits détails, car elle avait laissé le slip sur le rayon, mais c’est en le prenant qu’elle s’était rendu compte que c’était encore plus ignoble que ça n’y paraissait. Eru était toujours dans son fou rire et avait du mal à s’arrêter, c’était peut-être bête comme raison pour rire, mais ça lui suffisait amplement. En même temps il fallait dire que ce sous-vêtement était totalement immonde et ridicule. Cela faisait bien cinq minutes qu’elle rigolait pour ce truc et elle essayait de se calmer comme elle pouvait, et la remarque d’Ashura sur lui-même avait parfaitement réussi à la faire redescendre sur terre, même si elle continuait de lui sourire.

- Pourquoi tu dis ça ? Personnellement je te trouve tout aussi charmant et séduisant, même si tu es en fauteuil je ne vois pas où est le problème ! Ceux qui pensent ça sont juste très fermés d’esprit c’est tout. Et puis tant que je te trouve beau c’est le principal ~

Elle avait dit la dernière phrase sur le ton de la plaisanterie bien sûr. Mais ce qu’elle avait dit avant, c’était tout à fait sérieux. Eru trouvait son âme sœur très beau, avec du charme, même si il semblait faire tout le temps la tronche, ça n’était pas du tout un problème, car il restait lui-même et c’était le principal. De plus il avait de l’humour, il a tout pour plaire. La jeune femme aurait très bien pu s’énerver de nouveau, comme la veille, mais elle savait que ce ne serait pas nécessaire, et puis elle ne voulait pas briser la bonne ambiance qui s’était installée entre eux. Et d’ailleurs ce qu’il avait dit fit garder le sourire de la blonde.

- Mais oui, une très belle paire, très sexy et à la pointe de la mode !

Elle était repartie à rire, puis regarda ce qu’il avait pris, ne se gênant pas autant que lui. En fait il avait vraiment pris le nécessaire, c’était pas dans l’abus et puis il avait très bon goût. Elle par contre, elle avait bien pris le double ou le triple de ce qu’avait son âme sœur. Ce n’était pas bien grave en soi, mais elle se sentait un peu trop abusive pour le coup.

- Ben t’as bon goût toi en tout cas ! Et oui j’ai ce qu’il me faut pour l’instant, je pense que ça va suffire et puis on a une machine à laver c’est pas pour rien ! Par contre je sais même pas comment on paye ou quoi … Bon, on va demander, on va pas se barrer avec les sous-vêtements comme ça !

Rapidement, et après avoir laissé cet horrible slip sur les genoux d’Ashura, elle se dirigea vers la caisse, continuant de rigoler toute seule en imaginant sa tête avec l’horreur sur les genoux. Elle s’avançait vers la caisse et tant mieux il n’y avait pas de queue. Elle avait attendu que son âme sœur son aussi près d’elle pour qu’il entende comment les paiements et tout le reste fonctionne.

- Bonjour ! Ça marche comment ? Car on ne nous a rien donné pour payer ou quoi que ce soit.

La vendeuse était une autre que celle qui avait essayé d’aborder Ashura tout à l’heure, et celle-ci en revanche avait l’air bien plus gentille que l’autre, c’était rassurant. Elle leur expliqua que quand ils veulent payer, ils avaient juste à donner leurs noms et ce sera débité sur leurs comptes. Cependant elle fit comprendre plus ou moins vaguement que ça ne servait à rien de demander ce qu’il y restait étant donné que c’était quasiment illimité. Eru ne chercha pas à comprendre plus que ça et donna son nom qui était enregistré dans une base de donné et elle pouvait maintenant repartir tranquillement avec ses achats.

La jeune femme attendit tout de même qu’Ashura ait fini lui aussi pour enfin sortir de la boutique, ayant un sourire amusé qui se redessinait sur son visage.

- Ça va qu’ils ne vendaient pas que des choses moches ici ! Mais je crois que dans les autres boutiques on va découvrir de nouvelles choses aussi tout aussi …berk !


Pv. Ashura

_________________
Soulmates and so much more
Liés par le destin....
©️Laxy dunbar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura Martel
Lié à Eru Chitanda
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 06/06/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Mar 4 Sep 2018 - 2:55

Virée Shopping
Ashura Martel & Eru Chitanda
Cette journée s'annonçait vraiment intéressante. Cette impression ne faisait que devenir de plus en plus sûre pour le jeune homme. Déjà, il souriait et s'amusait, quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis très longtemps. Un bon signe que la journée se passait bien. Son âme soeur ne l'emmerdait plus comme le matin et la veille, au contraire. Il ne pensait plus à ces douleurs aux bras ou au reste de son corps qui n'aide pas à son humeur. Il ne pense pas du tout à son passé qui le fait déprimé. Oui, cette journée était presque parfaite. Du moins, à l'exception d'un léger dérapage concernant sa personne. Mais ça il ne peut pas s'en empêcher, penser du mal de lui, penser qu'il ne vaut pas le coup, c'est naturel, c'est automatique. Par chance, ce petit commentaire ne lui avait pas réellement fait perdre sa bonne humeur, juste un peu songeur, mais voilà. Il ne s'est pas rabaissé autant qu'il ne le fait d'habitude. Une chance, car ça peut aller très loin parfois. Son âme soeur n'aurait sans doute pas apprécié. Bref, il était heureux et c'est tout ce qui comptait pour l'instant. Avoir été enlever et amener ici, être coincé dans une porte de sa propre baraque et même la dispute avec la jeune femme semblait bien loin.

D'ailleurs, la petite blonde semblait avoir raté un détail important sur le slip jaune léopard. Un détail qui lui avait échappé aussi, mais bon il ne s'était pas réellement arrêté au détail. C'est tellement moche ce machin puis elle lui avait montré uniquement comme ça, donc forcément il n'avait pas vu la dentelle se trouvant sur les fesses. Bordel, la honte. Il se retint fortement de ne pas la suivre dans son fou rire, il devait tout de même préserver son image de gars chiant qui se plaint tout le temps Exploser de rire maintenant ferait que gâcher cela, bien que c'était vraiment tentant, surtout que la petite blonde ne l'aidait pas à rigoler autant. Son sourire se fit simplement plus grand, il en avait presque mal aux joues maintenant. Non, en fait si, il avait vraiment mal aux joues. Il n'a pas beaucoup entrainé celle-ci à supporter un sourire aussi longtemps en faisant toujours la gueule d'habitude. Bon en réalité, même si l'autre version lui plaisait mieux et c'est ce qu'il irait raconter à Eru si elle venait à reparler de ce moment, Ashura avait tout de même rigolé un peu. Surtout au commentaire du regard posait sur ces fesses, même si en vrai ça risque d'être difficile de mater étant toujours posé sur celle-ci, mais il avait tout de même rigolé avec elle. Juste un peu !

M'enfin ça c'est avant qu'il balance son commentaire et que ceci calme son âme soeur rapidement. Certes, elle ne s'énerva pas contre lui pour avoir parlé ainsi de lui-même. Tout le contraire, elle se mit même à le complimenter. Elle le trouvait séduisant et charmant? Au fond, Ashura s'était senti légèrement embarrasser par ça. Il ne rajouta absolument rien, grognant silencieusement pour lui-même, alors que oui cela le gênait vraiment. Elle était beaucoup trop sérieuse, elle le pensait réellement? Bordel, trop étrange. Puis même si c'était pour rigoler, sa dernière phrase lui avait rapidement fait tourner la tête. Bon sang, dire un truc pareil maintenant, elle n'aurait pas dû. Bon il avait tout de même enchainé et elle avait été d'accord avec lui sur ce coup-ci. Ce qui lui fit oublier son moment de gêne face aux compliments. Ensuite, elle jeta, comme il l'avait fait, un coup d'oeil aux choses qu'il avait choisi poser sur ces genoux. Comparé à elle, il avait très peu de choses, mais il ne voyait pas l'utilité d'en avoir des tas, donc il s'était contenté du nécessaire et assez pour ne pas revenir ici trop souvent. Il pourra ainsi passer l'année tranquillement.

Elle devait bien avoir le double et même le triple, mais elle faisait bien ce qu'elle voulait après tout non? Il ne jugea pas cela, de toute façon il n'était pas dans un état où il avait envie de juger méchamment la petite blonde. Il s'amusait beaucoup trop. Son sourire toujours bien étamper sur son visage. Elle lui lança à nouveau un petit compliment comme quoi il avait bon gout et bien... Pour ce qu'il avait vu pendant sa petite inspection des vêtements d'Eru, elle aussi avait bon gout. Mais il n'ira pas lui dire, encore une fois. Ce n'est pas son genre et puis c'est... Pas un peu pervers pour un homme qu'on ne connaît pas de dire un truc pareil? Sans doute. Bref, elle partit ensuite s'informer sur la méthode de paiement sans oublier de lui laisser ce slip moche sur les genoux. L'air dégouté et légèrement paniqué, l'Américain prit ce truc et le replaça rapidement et discrètement à sa place. Bordel, la dernière chose qu'il veut c'est qu'on pense que ça l'intéresse. Elle l'avait fait exprès !

Ashura la rejoignait ensuite, alors qu'elle posa la question à une autre vendeuse qui leur expliqua rapidement qu'il fallait simplement donner le nom et que ça se déduirait automatique de l'argent, probablement imaginaire, de leur compte infini. Lorsque ce fut son tour, Ashura donna son nom aussi reprenant sa voie normale, comme si Eru était la seule qui avait le droit de l'entendre ou le voir être heureux. Il ne chercha pas plus que ça et la retrouva à la porte. Ils sortirent ensemble de la boutique, ça se terminerait ainsi donc? Leur moment d'amusement et tout? Peut-être pas ça ne venait que commencer et pourtant dans sa tête cela semblait déjà bel et bien fini. Il se trompait bien sûr, franchir cette porte ne voulait pas dire que c'était terminé. La journée était loin d'être terminé, ils avaient d'autres boutiques à parcourir... Ensemble.

- Ouais sans doute ! Alors allons-y !

Avait-il dit avec une petite touche d'impatience et d'excitation. Il a vraiment hâte? Ouais, il ne faisait pas semblant. Quelques minutes plus tôt, il en avait déjà marre et maintenant le voilà tout content à aller dans une autre boutique avec elle. Une vraie girouette ce gars. Ashura était ensuite parti vers une autre boutique tout en attendant son âme soeur cette fois. Pas comme en sortant de la maison. Ils durent faire plusieurs boutiques, vêtement de tous les jours, accessoires, chaussures et autres trucs essentiels. Tout se passa bien et une fois de plus, on lui prouva le contraire, car dans toutes ces boutiques il s'amusa avec Eru à trouver des choses immondes ou juste s'amuser en général. C'était une belle journée, une excellente journée. Étrangement, il ne regrettait plus d'être sorti finalement. Il s'amusait vraiment avec elle. Les sacs commencèrent à se faire nombreux aussi également. Bon malheureusement son corps commença à lui rappeler sa condition. Il avait de plus en plus mal aux bras, même si cela ne changeait rien à son humeur, qui n'avait pas changé depuis la boutique de lingerie. Ashura se fatiguait, il ne remarqua sans doute même pas qu'il avait ralenti le rythme. Certes, il essayait de suivre Eru et son énergie débordante, mais ça commençait à être difficile. Il ne fit cependant pas comprendre cela, ce contentant de faire comme si rien n'était. Il ne parle pas de ces problèmes après tout et continua de s'amuser avec elle, malgré la fatigue. La journée touchait à sa fin, sur le chemin du retour ils repassèrent devant le magasin d'instruments. Ashura tourna la tête vers ce dernier avant de prévenir Eru.

- On fait un dernier arrêt à la boutique d'instruments? Je crois que tu en voulais un tout à l'heure non?

Dit-il en s'arrêtant devant celle-ci sans quitter son âme soeur des yeux. Une petite pause bien méritée pendant qu'il laisse son âme soeur décider de si elle voulait y aller ou pas. Il voulait lui-même un instrument, il avait pris sa décision entre-temps, mais peut-être qu'Eru en avait assez? Il en doute, c'est surtout lui qui est fatigué en ce moment, mais on ne sait jamais.

_________________

I'll love, like or hate you ? ☼

Voir le profil de l'utilisateur
Eru Chitanda
Liée à Ashura Martel
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 08/05/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Dim 23 Sep 2018 - 16:54

GO SHOPPING
C’était vraiment une belle journée pour la jeune femme aussi. Elle souriait et riait pendant qu’ils faisaient les magasins. Ça allait des vêtements immondes aux espèces de chaussures crocs à paillettes qui ne ressemblaient à rien du tout. Pendant ce laps de temps, où ils passaient sûrement plus de temps à s’amuser qu’à réellement chercher de quoi se vêtir, elle aimait entendre les légers rires ou voir le sourire sur le visage de cet homme qui était son âme sœur. Ashura qui faisait les trois quarts du temps des têtes d’enterrement et ne répondait pas forcément très gaiement quand on lui parlait, était totalement de bonne humeur, et sans savoir pourquoi, elle était certaine que c’était sa vraie personnalité. Et si elle pouvait lui faire avoir ce sourire là tous les jours, alors elle allait faire tous les efforts possibles pour y arriver, elle le jurerait. Passer du temps avec son âme sœur était vraiment quelque chose qui lui plaisait, Eru sentait le feeling passer tout seul, comme si c’était la chose la plus naturelle qu’il soit. La jeune femme aurait voulu passer plus de temps avec lui comme ça, que ça ne s’arrête jamais, c’est ainsi, avec cette journée, qu’elle se rendu compte qu’elle s’était énormément attachée à lui, en deux jours.

La blonde sortait du dernier magasin qu’ils avaient prévu de faire, et elle portait déjà tout un tas de sacs, que ce soit ses sous-vêtements, ses chaussures, ses vêtements de tous les jours ou pour les grandes occasions, d’ailleurs ils avaient sorti la collection d’automne et elle ne s’était pas fait prier pour en prendre pas mal… En tout elle devait sûrement comptabiliser une quinzaine de tenues si ce n’est pas plus, ainsi que des vestes diverses et variées. En fait, dès qu’elle trouvait quelque chose de « bien » elle le prenait. Tout en continuant de s’amuser avec Ashura. Mais toutes les bonnes choses ont une fin comme on dit.

Elle pensait qu’ils allaient simplement rentrer, ne sachant pas si il voudrait s’arrêter au magasin d’instruments, mais apparemment si, vu que c’est lui-même qui lui fit la remarque. Eru ne s’attendait pas à cette attention qu’il lui portait et le regarda d’un air surpris un moment, avant que son sourire ne refasse surface, un grand sourire. Il n’avait pas oublié lui en tout cas.

- Oui j’aimerais voir si je peux en prendre un !

Elle allait rentrer dans la boutique, puis s’arrêta avant de franchir le seuil de la porte, se tournant vers son âme sœur d’un coup.

- Et toi, est-ce que tu veux y prendre quelque chose ?

Autant en être sûre, elle ne voulait pas lui faire plus d’efforts inutiles. Peut-être qu’elle ne disait rien, mais elle avait remarqué, qu’il avait un ralentissement. Le jeune homme devait sûrement être épuisé de la journée, aucun doute là-dessus. Mais ce n’est pas une raison pour lui barrer la route, alors elle allait s’avancer dans le magasin et pendant qu’il rentrait, elle observait tout autour d’elle. Pour des gens « normaux » ça n’aurait été que des instruments sans intérêt, mais pour Eru, c’était vraiment une caverne aux trésors. Tous ces instruments qui reluisaient et qui pour elle avaient une âme aussi, il suffisait juste d’en jouer un peu pour leur faire prendre vie. Passant près d’un piano, elle frôla des doigts quelques touches et appuya sur elles d’un seul coup lorsqu’elle put apercevoir les violons au fond de la boutique.

Ni une ni deux, elle s’y rua à grande vitesse. Ils étaient peu, il y avait peut-être quatre ou cinq modèles, mais un seul lui avait tapé dans l’œil, celui-là, oui, c’est celui-là qu’elle voulait. Ne s’emmerdant pas, elle l’attrapa et l’inspecta, que ce soient les cordes, la touche, les chevilles et aussi l’archet. Le vendeur qui était un vieux monsieur à l’air sympathique la regardait faire de loin, de derrière son comptoir. « Vous pouvez l’essayer » dit-il. Eru se retourna doucement, fixant le vieil homme, un grand sourire sur les lèvres. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas joué, mais pourquoi pas essayer une partie. Et ce serait l’occasion de montrer à son âme sœur de quoi elle était capable. Mettant ses cheveux en arrière, elle se mit en place, et après un petit moment de concentration, une inspiration, et elle se mit à jouer. Certaines oreilles musicales pouvaient très bien reconnaître du Beethoven, joué au violon. La jeune femme jouait tranquillement, mais à la fois avec énergie, elle savait ce qu’elle faisait. Sa démonstration ne dura qu’une minute, elle s’arrêta, puis quand elle entendu les applaudissements du gérant, elle reprit son grand sourire et fit une courbette, l’air amusé, se tournant ensuite vers Ashura. Comme pour dire « T’as vu, t’as aimé ? » Mais seul le regard suffirait seulement pour faire comprendre ces paroles.
Eru gardait l’instrument en main, ne le lâchant pas, et s’exclama dans le magasin, même si ils n’étaient que 3.

- C’est le mien maintenant, je le prends !

Sans plus perdre de temps, elle s’empara d’une housse et de tout le matériel qu’il fallait pour l’entretenir, cela se voyait qu’elle s’y connaissait et savait ce qu’elle faisait. Ashura et cet instrument étaient ce qui la rendra la plus heureuse, elle n’en doutait pas une seule seconde.



Pv. Ashura

_________________
Soulmates and so much more
Liés par le destin....
©️Laxy dunbar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura Martel
Lié à Eru Chitanda
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 06/06/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Jeu 27 Sep 2018 - 1:35

Virée Shopping
Ashura Martel & Eru Chitanda
Oui, c'était vraiment pas mal comme journée. Il ne regrettait vraiment pas de s'être lever pour venir jusqu'ici. La journée était passé si vite. Peut-être même un peu trop vite à son goût. Comment l'ambiance serait une fois rentrée à la baraque? Retrouverait-il son humeur massacrante ou bien tenterait-il de faire un effort pour conserver sa bonne humeur pour préserver ce lien entre eux? Un lien? Avait-il vraiment créé un lien spécial pendant qu'ils faisaient les boutiques? Il avait l'impression que oui, mais tentait de ne pas trop y faire attention, comme d'habitude, car sinon il risquait vite de reprendre ces vieilles habitudes pour éviter qu'une chose pareil arrive. Pour lui, c'était que temporaire, bientôt il lui ferait revivre la misère et sa petite vie tranquille de solitaire reprendrait. Même si pour l'instant, il n'avait pas tellement envie que ça se termine. Ça faisait si longtemps, si longtemps qu'il ne s'était pas amusé ainsi avec quelqu'un. Cette chimie entre eux était parfaite, alors peut-être que cette histoire d'âme soeur n'était pas si ridicule que ça? Peut-être qu'en réalité ce n'était pas quelque chose de faux, quelque chose d'injecter en lui pour ressentir cet étrange lien. Ou peut-être que si... Il n'en sait rien, mais franchement en a-t-il réellement quelque chose à foutre pour l'instant?

Tellement compliqué toute cette histoire, il devait vraiment commencer à en savoir plus là-dessus. Enfin, s'il n'a pas la flemme. Ashura préfèrerait sans doute sans fois mieux passer plus de journée comme celle-ci plutôt que se casser le cul à espionner le CFR. Bah oui, il pouvait bien décider de s'amuser avec elle sans créer un lien non? C'est possible non? Bon il essaye de s'en convaincre hein, mais c'est assez difficile. Il a réellement l'impression d'avoir fait un bond dans le passé. Être redevenu le bon vieux Ashura trop sympa, qui accorde trop facilement sa confiance aux autres. Cette confiance qui fut très souvent brisée par les autres. Alors pourquoi il faisait tout ça? Pourquoi ne pas juste l'envoyer balader? Il ne comprend vraiment plus rien à son comportement c'est fou quand même. C'est épuisant d'essayer de comprendre en plus, déjà qu'il l'est déjà énormément. Surtout si on compare à la petite blonde qui semble inépuisable. Sa chaise roulante lui paraît très dure à faire rouler en ce moment, en plus des nombreux sacs accrochés à cette dernière, c'était encore plus difficile, mais bon ça ne l'empêche pas de proposer encore une autre boutique. Ça ne devait pas s'arrêter. Pas tout de suite.

D'ailleurs Eru semble surprise par sa proposition. Peut-être pensait-elle qu'il aurait oublié? Ou bien qu'il aurait tracé jusqu'à la maison? Ça aurait très bien pu arriver, vu la fatigue qu'il ressentait, mais non. Puis, il voulait aussi son instrument de musique, même s'il n'est plus très doué pour en jouer. Du moins, c'est ce qu'il croit. De plus, il n'allait pas empêcher son âme soeur d'acheter ce qu'elle voulait, bien qu'elle pût y retourner n'importe quand toute seule. Ils ne sont pas très loin, mais bons tant qu'à y être, autant tout faire en même temps non? Tant pis pour l'épuisement, l'Américain arriverait sans doute à tenir encore un peu. Une fois la surprise passé, la petite blonde accepta avant d'aller vers l'entrée de la boutique suivit de près par Ashura. Il s'arrêta cependant lorsqu'elle lui demanda s'il voulait lui aussi prendre quelque chose.

- Ouais, je vais surement en prendre un aussi.


Dit-il simplement avant de rentrer après elle dans le magasin de musique. Allons se rajouter un poids supplémentaire, alors qu'on est déjà bondé de sacs, se dit-il à lui-même. Bon, il en avait beaucoup moins qu'Eru qui avait dévalisé les magasins, mais voilà. Il en avait tout de même pas mal accroché un peu partout à sa chaise. Pratique ce machin quand même. S'il aurait été galant, il aurait proposé à la jeune femme d'en prendre un peu plus, mais... Déjà qu'il a du mal à suivre le rythme, il ne pouvait pas se permettre de se donner la misère encore plus avec d'autres sacs. Même si... Ça l'emmerdait un peu d'être aussi inutile. Un homme se devrait d'être capable de faire un truc aussi simple pour une femme non? Et voilà qu'il veut essayer d'être charmant, ce qu'il peut être con parfois.

Ignorant cette pensée et laissant Eru explorer la boutique. Ashura se mit également à regarder les instruments et en particulier les guitares poser non loin de l'entrée. Quelques déplacements en moins à faire. Il trouva vite fait son bonheur, mais c'est alors qu'il entendit la voix du vendeur qui proposait à Eru d'essayer quelque chose. Ashura pivota et s'avança un peu pour assister à la petite prestation de la petite blonde. Il écouta le son de la musique avec attention ne détachant pas son regard d'Eru, impressionné par le talent de cette dernière. Maintenant qu'il la voyait en action, il ne regrettait pas ce qu'il entendait et une chose est sûre il ne se lasserait jamais de l'écouter jouer. Elle était vraiment douée et il écouta jusqu'à la fin, regrettant presque de ne pas en entendre davantage. Il aime la musique après tout. Il ne dit rien sur le moment lorsqu'elle lui lança un regard dont il comprit parfaitement le sens. Elle s'exclama ensuite qu'elle prenait l'instrument en question avant de foncer dans le magasin à la recherche du reste de l'équipement. Ashura en profita pour s'emparer lui-même de tout le nécessaire, testant vite fait les cordes de l'instrument pour éviter d'acheter de la merde. Bien qu'il doute que les instruments ici soient mauvais. L'américain s'avança ensuite vers elle tranquillement.

- Et bien si tu as trouvé tout ce que tu veux, on pourrait penser à rentrer, non?

Un peu plus et il avait presque rajouté qu'il était totalement crevé et qu'il n'avait qu'une envie s'écraser sur le canapé ou dans son lit pour se reposer, mais il avait réussi à se retenir. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il allait partager ces problèmes avec elle, même s'ils ont passé une excellente journée ensemble. Cependant, il décida de rajouter un dernier petit truc avant de partir vers la caisse pour payer.

- Tu joues vraiment très bien d'ailleurs...

Ce fut difficile. Ce n'est pas facile pour lui de sortir des compliments aux autres, mais ce coup-ci il avait décider de faire une exception pour la petite blonde. Après tout, il avait réellement apprécié ce petit spectacle et il s'était senti obligé de lui dire cette fois. Mais elle ne devait pas s'attendre à entendre davantage de compliment de sa part. Il ne faut pas rêver non plus !

_________________

I'll love, like or hate you ? ☼

Voir le profil de l'utilisateur
Eru Chitanda
Liée à Ashura Martel
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 08/05/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Lun 19 Nov 2018 - 3:50

GO SHOPPING
Le magasin d’instruments n’était pas si grand que ça, mais tout avait été très bien agencé, ils étaient triés par catégories, et il y avait une seule exception, c’étaient les guitares, qui étaient exposées dans l’entrée, sûrement car cet instrument et le piano attiraient bien plus de monde que les violons ou les clarinettes qui étaient ici près de la jeune blonde. Accroupie et faisant le tri de ce dont elle avait besoin ou non, elle se releva d’un air satisfait en s’apercevant que tout était parfait. Son violon quant à lui, elle le trouvait magnifique, et il était certain qu’elle en prendrait soin, Eru. Tout autant qu’elle prendrait soin d’Ashura, même si elle ne pouvait pas le comparer à un instrument. D’ailleurs, elle releva la tête, se redressant un peu plus, l’observant pendant qu’il prenait ce dont il avait besoin lui aussi. Elle le regardait d’un air songeur, comme perdue dans ses pensées. Elle se rendait compte qu’elle voulait le connaître d’avantage, beaucoup de questions se posaient dans sa tête comme « Quel genre de musiques tu n’aimes pas ? » « Pourquoi tu as choisi la guitare ? » « Qu’est-ce qui t’a poussé à jouer de cet instrument ? »

Dis, un jour tu m’en diras plus sur toi ?

C’était la question qui résonnait le plus fort dans sa tête, elle voulait apprendre à le connaître, à savoir ses habitudes, ses hobbies, tout ce qui touchait à lui. Elle n’avait pas pensé au fait qu’il pouvait lui aussi ressentir ce genre de choses, même si en restant réaliste, elle se disait qu’il n’y avait pas moyen, que ce ne serait pas réciproque, ou peut-être pas autant qu’elle l’aimerait. Serrant un peu plus ce qu’elle tenait dans ses mains, le bout de ses doigts en devenant légèrement blancs, elle se repris en main, secouant la tête, elle devait positiver. Ce qui lui fit plaisir, et l’étonna, c’était qu’il avait compris ce qu’elle voulait lui dire, avec un simple regard. Elle était certaine qu’il avait deviné ce à quoi elle pensait à ce moment là, même si ce n’était pas la chose la plus dure à deviner. Elle savait jouer d’un instrument et en était fière, d’ailleurs elle ne lui demanderait pas sa permission pour jouer dans la pièce de la maison qu’elle avait décidé de transformer en salle de musique. En rentrant elle déposera leurs instruments ici, et au fur et à mesure, ils l’aménageront à leur goût, tous les deux, car il était tout de même chez lui le pauvre. D’ailleurs elle fut contente de voir que c’était lui qui s’avançait vers elle. Eru ne put s’empêcher d’avoir un grand sourire, vu sa demande, il devait être fatigué, et ce serait mentir que de dire qu’elle ne ressentait pas un petit coup de mou là tout de suite.

- Oui on va rentrer ! Et ta guitare est super jolie ! J’ai l’impression qu’elle te va super bien en fait, vous étiez fait l’un pour l’autre ça c’est sûr ! Et tu me laisseras t’écouter en jouer ? Je suis sûre que tu es doué !

Elle s’avançait joyeusement vers la caisse où se tenait le vieux monsieur, dans une démarche un peu bizarre d’ailleurs, mais elle en faisait sûrement exprès. La jeune femme blonde s’arrêta, quelques mèches de ses cheveux blonds retombant de ses épaules. Est-ce qu’il venait de lui faire un compliment ? Elle se retourna vers lui, l’air surpris, c’était la dernière chose à laquelle elle s’attendait de sa part, mais ce n’était pas désagréable au contraire. Eru sentait son cœur battre un peu plus vite, non pas à cause de l’effort physique pour une fois, mais c’était car elle était heureuse d’entendre ça, si elle le pouvait elle le prendrait dans ses bras, seulement bon, il n’allait pas vraiment être d’accord le Ashura. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était de lui donner le plus beau sourire qu’elle lui ai jamais fait, ce qu’elle fit, tout en lui disant merci, d’un air bien plus calme que d’habitude, ses joues rosissant.

Or elle n’allait pas rester à le regarder et à sourire une éternité alors qu’il pouvait être fatigué. La blonde s’était postée juste devant la caisse et paya comme ils avaient fait dans les autres magasins, en donnant leur nom tout simplement. Elle allait laisser Ashura faire, peut-être qu’il voulait le faire pour lui-même, elle n’en savait trop rien. Une fois tout ceci fait, elle sorti du magasin, et attendu son âme sœur, s’étirant sans aucune discrétion, les bras complètement en l’air.

- Ahhh ! C’était super comme journée, on a dévalisé les magasins et trouvé des choses plus affreuses les unes que les autres, ensuite on a dégoté la perle rare qui sont nos instruments ! Je la referais cent fois cette journée si je le pouvais ! Pas toi ?

Elle observait son âme sœur, abaissant ses bras, puis s’approcha un peu plus de lui, comme examinant ce qu’il avait mis sur la chaise. Elle fronça les sourcils et sans se gêner, elle réarrangea tout, pour que les sacs ne déséquilibrent rien, et que ce soit moins chiant à traîner. Cependant, une idée émergea de la tête de la japonaise, quelque chose qui les arrangerai tous les deux. Ni une ni deux, elle accrocha tout son bazar à elle aussi sur la chaise roulante d’Ashura, puis le regarda, annonçant son idée.

- On fait un deal cow-boy, tu portes mes sacs et je te pousse jusqu’à la maison, ensuite je te laisse tranquille ! Je n’ai pas envie que tu te fatigues plus que tu ne dois l’être déjà, et puis.. Je suis fatiguée aussi, te pousser m’aidera à ne pas courir partout non plus et à risquer de…

Mais elle s’arrêta dans sa phrase, elle n’avait pas envie de parler de ça maintenant, et puis ce n’était pas important, là tout de suite elle allait bien, même si elle ressentait un peu plus de fatigue que d’habitude. Si elle voulait le pousser c’était véritablement pour se contenir, tout en évitant de lui faire dévaler une pente à toute vitesse, mais aussi pour qu’il ne se fatigue pas, peut-être qu’il avait mal quelque part mais ne se plaignait pas, ça pouvait très bien arriver aussi, dans tous les cas, il était courageux, Ashura, et elle respectait ça. Elle saisit les poignées de la chaise roulante et commença à avancer, tout en constatant qu’il faisait quasiment nuit et que les lampadaires de l’île s’allumaient pour éclairer les chemins empruntés.

Pv. Ashura

_________________
Soulmates and so much more
Liés par le destin....
©️Laxy dunbar
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura Martel
Lié à Eru Chitanda
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 06/06/2018
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥ Mar 27 Nov 2018 - 1:35

Virée Shopping
Ashura Martel & Eru Chitanda
Guitare en main et tous les vêtements et accessoire nécessaire accrocher un peu partout à sa chaise qui était de plus en plus difficile à bouger comme il le souhaitait, voilà que leur journée shopping arrive à sa fin. Par chance, son âme soeur n'avait pas eu la brillante idée de mettre ces affaires à elle aussi dessus, il aurait été incapable de poursuivre la journée dans ce cas. Elle avait tellement de trucs comparés à lui aussi. Enfin, la fatigue aussi était toujours extrêmement présente en plus de la douleur fort désagréable, mais il endurait en silence. Comme il faisait toujours. Ce n'est pas le genre à se plaindre du moindre mal qu'il ressentait et surtout ça n'intéresse personne à savoir qu'il souffre. Ça ne risquait pas d'être différent avec la jeune femme, pas vrai? D'ailleurs comment pouvait-elle accepter aussi facilement d'avoir une âme soeur handicapée? Personne de sain d'esprit ne voudrait d'une telle personne avec autant de problème. Vraiment cette fille était un gros mystère pour Ashura. Bon après, il n'est pas trop doué avec les gens et a du mal à les saisir, donc ça expliquerait pourquoi il a du mal à la comprendre. Pourquoi accepter le fil rouge? Pourquoi être aussi gentille? Pourquoi accepter une âme soeur aussi désagréable avec autant de soucis de santé? Toutes ces questions ne cesseraient jamais de lui revenir dans la tête, mais les réponses ne viendront sans doute jamais. Enfin... Peut-être un jour, mais pas pour le moment quoi.

Voilà qu'il se pose de grandes questions, alors que son cerveau à du mal à suivre avec toute cette fatigue accumulée pendant la journée. Il fermerait bien les yeux là, maintenant afin de se reposer, mais bon ça serait un peu bizarre quand même. Il en serait capable, avant d'arriver ici, il pouvait bien s'endormir n'importe où sans soucis. Bref, il a désormais une maison, donc autant en profiter un peu, non? Ces yeux étaient toujours posés sur ce joli petit bout de femme qu'il avait comme âme soeur lorsqu'elle répondit à sa question, acceptant de rentrer, tout en le complimentant sur son choix de guitare. Il ne fut pas tellement étonné par sa question, étrangement. Il hocha simplement la tête pour lui répondre, de toute façon s'il décidait de jouer et qu'elle était dans la baraque, elle allait forcément l'entendre, donc il ne pouvait pas lui dire non. Ashura suivit ensuite la jeune femme vers la caisse pour en finir au plus vite et rentrer. Il ne s'était jamais senti autant épuisé de toute sa vie. Bon sang, toute cette énergie qu'elle dégageait était épuisante, mais surtout terriblement contagieuse. Il s'était peut-être un peu trop laissé emporter pendant la journée et maintenant le voilà, vidé. C'est peut-être pour ça qu'il  réussit à lui faire un compliment aussi facilement? Il n'a plus envie de se prendre la tête? Peu importe, il l'avait fait et il ne le regrettait pas après tout. Surtout en voyant ce magnifique sourire s'afficher sur le visage d'ange de la petite blonde et cette légère couleur sur ces joues. Ouais, elle est vraiment jolie son âme soeur, c'est fou quand même, il a de la chance.

Bon cette pensée, il la chassa rapidement de son esprit, mais elle était bien rester quelques minutes en la voyant lui sourire ainsi. Puis, il eut bien du mal à détacher ces yeux d'elle, alors qu'elle était désormais devant la caisse. Ashura donna son nom ensuite lorsque ce fut son tour et rejoignit sans attendre Eru devant la boutique. Il stoppa sa chaise roulante près d'elle alors qu'elle s'étirait, tout en regardant devant lui. Ouais, il préférait éviter de se retrouver à avoir une fixation sur le visage de la blonde encore une fois. C'était étrange... Cependant, lorsqu'elle prit la parole, le jeune homme se tourna vers elle pour l'écouter d'un air qu'il avait essayé de rendre neutre, sans grand succès lorsqu'elle résuma leur journée. Pourquoi il n'arrive pas à effacer ce sourire débile de son visage lorsqu'il repense à tout ça? Lorsqu'elle termina, il détourna les yeux, essayant une nouvelle fois d'avoir l'air désintéressé, car ouais, il reste fidèle à lui-même. Il ne peut pas se contenter de dire que lui aussi referait cette journée autant de fois qu'il le pouvait tout comme elle.

- Hum... Ouais enfin... On a juste fait les magasins quoi, rien d'incroyable...

Ça sonnait faux. Même à ces oreilles. C'était faux de toute façon. Il voulait que cette journée se poursuivre, c'est d'ailleurs la raison qui l'avait poussé à vouloir aller dans ce dernier magasin. C'était le premier à vouloir refaire cette journée une nouvelle fois. Il ne s'était jamais autant amusé de sa vie et c'était grâce à Eru. Eru qui s'était rapproché sans qu'il y fasse réellement attention pour commencer à réarranger les sacs qu'il avait mis un peu partout sur sa chaise sans trop faire attention à équilibrer le tout. Ashura la laissa faire en silence pour une fois, ça l'arrangerait même. Ce serait plus simple comme ça, mais c'est alors qu'elle décida d'y mettre aussi les siens. Elle foutait quoi là? Elle voulait lui tuer les bras en lui mettant tout ça? C'est déjà le cas, mais voilà quoi pas besoin d'en rajouter ! Surpris, le jeune homme allait rapidement répliquer quelque chose, mais il n'eut pas le temps, car elle lui expliqua sans attendre une idée. Une idée qui le fit vite froncait des sourcils. Parlait-elle de ces crises qu'elle avait faites la veille? Sans doute, mais il ne demanda pas la suite de sa phrase. Il hésita quelques secondes à l'envoyer une nouvelle fois balader, mais d'un côté si cela l'empêchait de s'exciter et peut-être la retrouver par terre plus loin, c'était mieux pour elle. Se convaincre qu'il en avait rien à foutre de son état ne marchait pas du tout pour le moment. Au contraire, il était inquiet. Oui, Ashura inquiet pour une fille qu'il connaît à peine. Incroyable !

- D'accord... On fait ça, mais je le fais pour toi, je pourrais très bien me démerdé tout seul moi...

Pire qu'un enfant. Râler pour râler, c'est sa spécialité. L'Américain relâcha les roues de sa chaise pour venir les poser contre ces jambes, laissant Eru le conduire jusqu'à la maison. Il n'avait jamais réellement aimé se faire pousser de la sorte, il se débrouillait toujours tout seul, il n'avait besoin de personne et pourtant... À cet instant, quoiqu'il ait dit le contraire, il se sentait soulager de ne pas devoir faire tout le trajet lui-même et reconnaissant envers la jeune femme d'être la...  Le jeune homme resta silencieux pendant un moment se contentant de fixer les alentours. La nuit allait bientôt tomber, il y avait cependant toujours des gens qui marchaient dans les rues. Un couple qui marchait non loin d'eux, une bande d'amis qui rigolaient et s'amusaient... Le coin semblait même vivant la nuit. Ashura soupira doucement levant légèrement la tête vers le ciel pour observer les étoiles. Une question traversa l'esprit de l'handicapé en voyant toutes ces personnes plongées dans leur petit paradis.

- Dis-moi Eru, ça ne fait que deux jours que nous sommes là, mais... Tu n'as pas envie de retrouver ta famille et tes amis? Tu ne les verras plus pendant un an et plus encore si tu décides de rester. Ça ne te fait rien?

Pourquoi demander ça maintenant? Il n'e sait rien. Peut-être cherche-t-il a comprendre la logique de ces personnes qui approuvent tout cela, alors qu'ils ont une famille? Ou peut-être est-ce une tout autre raison?

_________________

I'll love, like or hate you ? ☼

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Virée shopping •• Pv. Ashu ♥

Virée shopping •• Pv. Ashu ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [Ressources] lien viré
» Domaine de la Bongran Thevenet et Fils - Viré Clessé - 2005
» [RP] Mes sous ? Je fais du shopping avec !
» DrCortex virer?
» Virée en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( I M ) P E R F E C T I O N :: Sindety :: Zone des Loisirs-
Sauter vers: